Qu'est-ce que la chiropraxie ?

Profession de santé manuelle crée en 1895 aux USA, par Daniel David Palmer.

 

Médecine manuelle de référence pour les soins du dos et des articulations, la chiropraxie a pour objet la détection, le traitement et la prévention des dysfonctionnements du squelette et de ses conséquences, notamment au niveau de la colonne vertébrale et des membres.


Ces dysfonctionnements se traduisent notamment par des douleurs ou une limitation du mouvement.

 

La chiropraxie se fonde sur une conception globale du fonctionnement de l’organisme et des relations existant entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certains troubles de la santé. Elle prend ainsi en compte les facultés de récupération du corps humain.

 

Elle repose principalement sur les actes de manipulation vertébrale, de manœuvre d’ajustement vertébral et de mobilisation des articulations.

 

La chiropraxie est donc une réponse naturelle, non-médicamenteuse, préventive autant que curative pour des personnes de tout ages.

 

La chiropraxie est donc implicitement une profession réglementée  pour laquelle le titre de chiropracteur est réservé aux professionnels justifiant d’un diplôme agréé par le ministère de la santé.

 

L'enseignement :

 

    Il existe en France un Institut de Chiropraxie, accrédité par le European Council on Chiropractic Education, qui dispense un enseignement de qualité, similaire à celui des collèges et universités agréés aux Etats-Unis et en Angleterre.

 

    C'est l'Institut Franco Européen de Chiropraxie, à Ivry/seine et antenne à Toulouse depuis 2007.

 

    Les études sont constituées de plus de 5500 heures universitaires avec une répartition égale entre les cours théoriques et pratiques.

 

   En France, cela représente, après le bac, 6 années à temps plein, la rédaction et la soutenance d'un mémoire de fin d'étude ainsi qu’un assistanat auprès d'un chiropraticien.